Publié par Laisser un commentaire

Le central téléphonique et les services internet

Un logiciel IPBX (Internet Protocol Private Branch eXchange) fait office de central téléphonique. Il est installé sur un serveur interne ou externe.

Aujourd’hui, la convergence du triple play (voix, données et vidéo) fait partie des enjeux principaux des acteurs de la télécommunication.
L’IPBX est souvent lié à d’autres services, par exemple le serveur web (WEB-RTC), l’annuaire (LDAP), la messagerie (SMTP, POP, Imap) , la gestion électronique de documents (Sharepoint, Alfresco), etc.

Le central téléphonique est joignable directement par internet.  Les IPBX peuvent s’interconnecter les uns aux autres via internet. Un IPBX se doit d’être inter-opérant avec d’autres technologies de communication (Skype Connect™, Jabber, WebRtc, Stun, …)

Connecté avec un ou plusieurs opérateurs VoIP, il permet l’émission et la réception d’appels provenant du réseau téléphonique public et inversement.

Deux solutions logicielles s’offrent à vous, propriétaire ou open source, certifiées compatibles avec Skype Connect™ :

Propriétaire : 3CX, Avaya, Cisco, Freetalk, Grandstream, LG Ericsson, NEC, ShoreTel, Siemens, SIPfoundry.

OpenSource : Linux Asterisk est souvent associé à une interface de gestion (AsteriskNow,  FreePBX, Trixbox, Elastix, Xivo, FreeSwitch, etc.)

Pour exemple, voici une liste de certains des services IPBX sur Linux Asterisk :

Conférences téléphoniques : elles fonctionnent par salle.Quand un utilisateur veut rejoindre une conférence, il appelle le numéro de la salle, afin d’y entrer. Tous les utilisateurs ayant fait de même se retrouveront ensemble dans ladite salle. Les utilisateurs peuvent alors dialoguer, quitter et rejoindre la salle à leur convenance.

IVR – Standard Automatique : après la lecture d’un message préenregistré, l’appelant peut faire un choix au clavier.

Call Parking : mise en attente de l’appelant pour le récupérer plus tard. L’appelant pouvant être transféré sur un autre poste.

Queues : les files d’attente peuvent être utiles pour gérer les appels entrants.

CDR – Call Détail Record : recueil des informations sur les appels qui transitent par le serveur. Elles peuvent ensuite être utilisées pour facturer les appels surtaxés, ou bien simplement à des fins d’analyse.

Liaison ITSP : liaison avec l’opérateur de téléphonie permettant les appels entrants et sortants.

Chiffrement des Appels : La sécurisation des appels peut être intéressante à mettre en place, afin de protéger les appels téléphoniques. Les appels sont composés de deux protocoles :
– SIP  : il permet l’identification, l’adressage ainsi que l’aiguillage ou la signalisation des appels.
– RTP : établi par le serveur, il permet le transport direct ou indirect des données (voix, vidéo, …).
Pour une sécurité totale, il est indispensable de crypter les deux.

CLI (développement CallCenter) : Passer des commandes à Asterisk depuis une interface web. Utilisé par les développeurs.

Asterisk-gui – Interface WEB : la possibilité d’utiliser une interface graphique est un plus.

En conclusion :
L’IPBX est une solution souple et adaptable, qui conjugue les anciennes et nouvelles technologies de la communication. Il permet une transition souple et progressive vers l’avenir. Dans sa version Opensource, l’IPBX peut répondre sans limite à tous les besoins de téléphonie VoIP à moindre couts.

Dans tous les cas, notre expertise, pour vous assistez dans votre projet, vous apportera qualité de services et économies, vous évitant ainsi bien des déboires.
N’oubliez pas, n’hésitez pas à réagir, en nous laissant un commentaire.

Sommaire VoIP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *